Voltaire

Aime la vérité, mais pardonne à l'erreur.

C'est n'être bon à rien que n'être bon qu'à soi.

Dieu n’a créé les femmes que pour apprivoiser les hommes.

En ayant bien dans le cœur que tous les hommes sont égaux, et dans la tête que l’extérieur les distingue, on peut se tirer d’affaire dans le monde.

Il faut que cet homme-là soit un grand ignorant, car il répond à tout ce qu'on lui demande.

Il vaut mieux hasarder de sauver un coupable que de condamner un innocent.

J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé.

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire.

Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire.

Je suis comme les ruisseaux : je suis clair parce que je ne suis pas profond.

Je suis heureux parce que c'est bon pour la santé.

La femme coquette est l'agrément des autres et le mal de qui la possède.

L'art de la médecine consiste à distraire le malade pendant que la nature le guérit.

Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion.

Le mariage est la seule aventure ouverte aux lâches.

Les Anglais ont mis Dieu à toutes les sauces, et ils n'en ont qu'une à mettre dans leur assiette.

Les femmes sont comme les girouettes : elles se fixent quand elles rouillent.

Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes : ils ne savent jamais ce qui se passe

On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, en cultivant la terre, font vivre les autres.

Rien n'est plus aisé à faire qu'un mauvais livre, si ce n'est une mauvaise critique.

Toute secte, en quelque genre que ce puisse être, est le ralliement du doute et de l'erreur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire