Albert Einstein

Aucune découverte, aucun progrès, aucune science ne comptent aussi longtemps qu'il existe quelque part un enfant malheureux.

D'accord, je ne dors pas longtemps, mais je dors vite.

Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine ; mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue.

Je méprise profondément celui qui peut, avec plaisir, marcher en rang et formation derrière une musique : ce ne peut être que par erreur qu'il a reçu un cerveau ; une moelle épinière lui suffirait amplement.

Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.

La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.

La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !

La vie, c'est comme une bicyclette : il faut sans cesse avancer, sans s'arrêter, pour ne pas perdre l'équilibre.

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et refusent d'intervenir

L'éducation, c'est ce qui reste lorsqu'une personne a oublié tout ce qu'elle a appris à l'école.

Les Etats-Unis d'Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence sans jamais avoir connu la civilisation.

Les Etats-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans
connaître la civilisation.

L'imagination est plus importante que le savoir. On peut tout savoir et ne rien faire tandis qu'avec l'imagination on peut tout faire.

Tout est relatif, ça dépend du point de vue où l'on se place, l'idée que l'on s'en fait et l'importance qu'on y attache.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire