Sacha Guitry

... la vérité qui est bonne à entendre n'est jamais bonne à dire pour cette raison qu'on n'est jamais sûr de la connaître.

A quoi bon apprendre ce qui est dans les livres, puisque ça y est ?

Acceptez-vous d'être ma première femme ?

Ce qui fait rester les femmes, c'est la peur qu'on soit tout de suite consolé de leur départ.

Ce qui ne tolère pas la plaisanterie supporte mal la réflexion.

Certains hommes n'ont que ce qu'ils méritent ; les autres sont célibataires.

C'est une erreur de croire que les femmes ne peuvent garder un secret. Elles le peuvent, seulement elles s'y mettent à plusieurs !

Cet homme vous ennuie?
Rendez-lui donc service -- et vous en serez débarrassé.

Dieu lui-même croit à la publicité : il a mis des cloches dans les églises.

Ecoles : établissements où l'on apprend à des enfants ce qu'il leur est indispensable de savoir pour devenir des professeurs.

Elle s'est donnée à moi, et c'est elle qui m'a eu.

Elles croient volontiers que parce qu'elles ont fait le contraire de ce qu'on leur demandait, elles ont pris une initiative.

Etre doué, c'est ne pas avoir assez de talent pour se spécialiser.

Etre riche ce n'est pas avoir de l'argent - c'est en dépenser.

Faire des concessions ?
Oui, c'est un point de vue – mais sur un cimetière.

Il est bon de lire entre les lignes, cela fatigue moins les yeux.

Il faut beaucoup aimer les femmes pour avoir le droit d'en dire du mal.

Il faut dépenser pendant qu'on est jeune l'argent qu'on gagnera quand on sera vieux.

Il faut se faire aussi des serments à soi-même - et, ceux-là, les tenir.

Il ne faut jamais regarder quelqu'un qui dort. C'est comme si on ouvrait une lettre qui ne vous est pas adressée.

Il n'y a pas de gens modestes. Il y a des ratés qui ont la prétention d'être modestes – et qui font les modestes pour faire croire qu'ils ne sont pas des ratés.

Il y a certaines bêtises que j'ai faites parce que je savais qu'elles seraient amusantes à raconter.

Il y a des gens qui parlent, qui parlent - jusqu'à ce qu'ils aient enfin trouvé quelque chose à dire.

J'ai la prétention de ne pas plaire à tout le monde.

J'ai pris mon rhume en grippe.

Je connaissais une jeune femme très vertueuse. Elle a eu le malheur d'épouser un cocu. Maintenant elle couche avec tout le monde.

Je conviendrais bien volontiers que les femmes nous sont supérieures – si cela pouvait les dissuader de se prétendre nos égales.

Je me suis rendu compte que si je travaillais tout le temps comme je le fais, du matin au soir, souvent du soir au matin, et d'un bout de l'année à l'autre, c'était par paresse. Oui, je fais tout le temps quelque chose, parce que j'ai remarqué que, lorsqu'on faisait quelque chose, on ne faisait qu'une chose, ce qui n'est pas fatigant, tandis que, lorsqu'on ne fait rien pendant une minute ou deux, on pense alors à tout ce qu'on a à faire et qu'on ne fait pas - et ça, c'est éreintant !

Je suis bien obligé de dire que j'ai du génie pour que les autres répètent que j'ai du talent.

Je suis contre les femmes, tout contre.

Je suis libre d'avoir une opinion – et c'est déjà très beau – mais je voudrais bien être libre aussi de n'en pas avoir.

Je suis pour la coutume qui veut que l’homme qui rencontre pour la première fois une femme lui baise la main. Il faut bien commencer quelque part.

Je suis si fatigué que je bâille en dormant.

La bigamie, c'est une femme de trop... La monogamie aussi.

La morphine a été inventée pour permettre aux médecins de dormir tranquille.

La paresse des imbéciles est une bonne chose pour tout le monde.

La personne de ma femme n'a pas de prix, et je sais ce qu'il m'en coûte.

La pire chose que vous puissiez faire à l'homme qui vous a pris votre femme, c'est de la lui laisser.

La plupart des gens qui vous confient un secret le font pour vous prouver que vous pouvez avoir confiance en eux.

La réussite, pour un homme, c'est d'être parvenu à gagner plus d'argent que sa femme n'a pu en dépenser.

Le célibat ? On s'ennuie. Le mariage ? On a des ennuis.

Le jour où les gens auront compris que ce qu'il y a de plus amusant sur la terre, c'est de s'instruire et que ce qu'il y a de plus embêtant, c'est de s'amuser… ce jour-là le monde aura fait un pas gigantesque vers le bonheur.

Le mariage est comme le restaurant : à peine est-on servi qu'on regarde dans l'assiette du voisin ...

Le meilleur moyen de faire tourner la tête à une femme, c'est de lui dire qu'elle a un joli profil.

Le passé se nourrit des minutes présentes.

Le peu que je sais, c’est à mon ignorance que je le dois.

Le pire, quand votre femme vous trompe, c'est de laisser voir à l'autre ce dont vous vous contentez tous les jours.

Le premier homme qui s'est marié, il ne savait pas...
Le deuxième, il est inexcusable ...

Les avocats portent une robe, pour savoir mentir comme les femmes.

Les femmes c'est charmant, mais les chiens c'est tellement plus fidèles.

Les femmes honnêtes sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont pas commises.

Les femmes nous donnent leurs corps en croyant que cela devrait nous suffire, alors que justement cela pourrait nous suffire.

Les femmes parlent jusqu'à ce qu'elles aient quelque chose à dire.

Les femmes s'imaginent parfois qu'elles deviennent amoureuses d'un homme, alors qu'elles ont simplement pris en grippe la femme de cet homme.

Les gens les plus déçus dans l'existence, ce sont ceux qui n'obtiennent que ce qu'ils méritent.

Les honnêtes femmes sont inconsolables des fautes qu'elles n'ont pas commises.

Les vieillards et les oiseaux affrontent chaque année le même problème : passer l'hiver.

L'homme qui mange n'est pas toujours beau, l'homme qui pleure est parfois laid, l'homme qui aime est souvent grotesque, l'homme qui meurt est d'ordinaire affreux, mais l'homme qui travaille n'est jamais ridicule.

L'homme qui reconnaît son erreur quand il a tort est un sage. L'homme qui reconnaît son erreur quand il a raison est un homme marié.

Lorsque votre moral se trouve être au plus bas, remontez le moral d'un moins heureux que vous. Vous trouverez pour lui des arguments auxquels vous n'aviez pas songé pour vous - et dont vous ferez votre profit.

Ma femme et moi avons été heureux 25 ans et puis, nous nous sommes rencontrés.

Ma mémoire est fantasque - et parfois il m'arrive de parler très fort à l'oreille d'un myope.

Mes ennemis, ma foi, me font beaucoup d'honneur : ils s'acharnent sur moi comme si j'avais de l'avenir.

Ne faites jamais l'amour le samedi soir, car s'il pleut le dimanche, vous ne saurez plus quoi faire.

N'épouse pas une femme qui a vingt ans de moins que toi, car c'est courir deux risques : qu'elle te quitte ou bien qu'elle reste.

N'est pas cocu qui veut.
Et nous devons épouser que de très jolies femmes si nous voulons qu'un jour on nous en délivre.

Oh ! Je me doutais bien que quand on est dans la malheur, on ne peut guère compter sur ses amis intimes – mais je m'étais imaginé que l'on pouvait du moins tabler sur ses vrais ennemis.
Naïf, je me disais que ceux qui me détestent auraient la loyauté de prendre ma défense – mais dans leur propre intérêt, pour paraître équitable – et par ambition.
Mais ils ont préféré perdre tout leur crédit.
On ne peut décidément compter sur personne !

On est d'abord côte à côte, puis face à face, puis dos à dos.

On les a dans ses bras – puis un beau jour sur les bras – et bientôt sur le dos.

On n'est pas infaillible parce qu'on est sincère.

Pour se marier, il faut un témoin, comme pour un accident ou un duel.

Pour son malheur - hélas ! - l'homme qui s'abstient d'avoir une opinion devient bientôt suspect à tous les partis.

Quand on ment à une femme, on a l'impression qu'on se rembourse.

Quand se décidera-t-on à prendre au sérieux les comiques ?

Redouter l’ironie, c’est craindre la raison.

Se marier, c'est faire le bonheur de ses amis.

Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage !

Si la femme était bonne, Dieu en aurait une !

Si le plus grand plaisir des hommes c'est de se payer les corps des femmes, je comprends pourquoi le plus grand plaisir des femmes c'est de se payer la tête des hommes.

Si on vous traite un jour de parvenu, tenez pour bien certain que vous serez arrivé.

Si tous ceux qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien plus !

Si vous croyez que ce n'est pas parler de soi que de donner son opinion sur autrui.

Si vous êtes un jour traité de parvenu, tenez pour bien certain que vous serez arrivé.

Son sommeil était, de beaucoup, ce qu'elle avait de plus profond.

Talleyrand à ses domestiques :
- J'ai une bonne nouvelle pour vous. Vous allez être augmentés. Vous étiez trois, vous serez quatre.

Un homme qui ne demande jamais de service à personne finit par se faire la réputation d'un homme qui n'en rend pas.

Un mariage est rarement un mariage de raison, mais un divorce est toujours un divorce de raison : on se connaît.

Un raseur est un homme qui parle sans arrêt de lui quand j'ai envie sans arrêt de parler de moi.

Voilà un homme que je connais à peine et qui cependant me déteste comme si nous étions parents.

Vous me jugez sur mes réponses ?
Si vous croyez que je ne vous juge pas sur vos questions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire