Paul Gavarni

Si on se querellait avec tous les amants de sa femme, on n'aurait jamais d'amis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire