Oscar Wilde

Aimer, c'est se surpasser.

Aujourd'hui les gens connaissent le prix de tout et la valeur de rien.

C'est du spectateur et non de la vie que l'art est en fait le miroir.

C'est pour un homme une chose terrible que de découvrir tout à coup que, toute sa vie, il n'a dit que la vérité.

C'est toujours un tort de donner des conseils, mais en donner de bons ne vous sera jamais pardonné.

Dans le monde philistin de la réalité, les méchants ne sont pas punis ni les bons récompensés. Le succès est accordé aux puissants, les faibles sont forcés d'accepter l'échec.

De nos jours la plupart des gens meurent d'une espèce de bon sens rampant et découvrent trop tard qu'il n'y a que les erreurs qu'on ne regrette jamais.

De nos jours, on peut survivre a tout, excepté à la mort et tout surmonter, excepté une bonne réputation.

Dire du mal des autres est une façon malhonnête de se flatter.

Dire d'un livre qu'il est moral ou immoral n'a pas de sens. Un livre est bien ou mal écrit, c'est tout.

En temps de guerre, le fort fait du faible son esclave.
En temps de paix, le riche fait du pauvre son esclave.

Expérience: nom dont les hommes baptisent leurs erreurs.

Faire partie de la bonne société n'est qu’assommant, ne pas en faire partie est tragique.

Il est absurde de diviser les gens en bons et en mauvais. Les gens sont ou bien charmants ou bien ennuyeux.

Il est parfaitement monstrueux de s'apercevoir que les gens disent dans notre dos des choses qui sont absolument et entièrement vraies.

Il existe trois sortes de despotes. Il y a le despote qui tyrannise le corps. Il y a le despote qui tyrannise l'âme. Il y a le despote qui tyrannise à la fois le corps et l'âme. Le premier s'appelle le prince. Le deuxième s'appelle le pape. Le troisième s'appelle le peuple.

Il faut choisir ses ennemis avec beaucoup de précautions. Je n'en ai pas un seul qui soit un imbécile. Ils sont tous des hommes à l'intellect puissant et, en conséquence, m'apprécient tous.

Il me semble quelquefois qu'en créant l'homme, Dieu ait surestimé ses possibilités.

Il n'a même pas le courage des idées des autres.

Il y a beaucoup de choses que nous aimerions jeter si nous n'avions pas peur que d'autres les ramassent.

Il y a des moments où il faut choisir entre vivre sa propre vie pleinement, entièrement, complètement, ou traîner l'existence dégradante creuse et fausse que le monde, dans son hypocrisie, nous impose.

J'aime les hommes qui ont un avenir et les femmes qui ont un passé.

Je choisis mes amis pour leur bonne mine, mes connaissances pour leur bon caractère et mes ennemis pour le bon usage qu'ils font de leur intellect.

Je déteste les discussions, elles vous font parfois changer d'avis.

Je dis toujours ce que je ne devrais pas dire; en fait, je dis en général ce que je pense réellement - de nos jours, c'est une terrible erreur. Cela vous expose souvent à être mal compris.

Je n'accorde aucune attention à ce que disent les gens vulgaires et je n'interfère jamais avec ce que font les gens charmants.

Je n'avais encore jamais compris ce qu'était la terreur ; maintenant je le sais. C'est comme si une main de glace venait se poser sur notre cœur. C'est comme si notre cœur palpitait à mort au fond d'un gouffre.

Je ne suis pas assez jeune pour tout savoir.

Je peux résister à tout, sauf à la tentation.

La fatalité veut que l'on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard.

La logique est le dernier refuge des gens sans imagination.

La moralité est l’attitude que nous adoptons vis-à-vis des personnes que nous ne pouvons pas sentir.

La moralité moderne veut que l'on accepte les normes de son époque. Qu'un homme cultivé puisse accepter les normes de son époque me semble la pire des immoralités.

La paresse est la mère de la perfection.

La personnalité est une chose très mystérieuse. Il n'est pas toujours possible d'évaluer un homme à ce qu'il fait. Il peut observer la loi sans pour autant être quelqu'un de bien. Il peut enfreindre la loi sans pour autant être un vaurien. Il peut être mauvais sans jamais faire quoi que ce soit de mal. Il peut commettre un péché contre la société et pourtant, par ce péché, réaliser sa vraie perfection.

La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit.

La seule différence entre les saints et les pécheurs est que tous les saints ont un passé et tous les pécheurs un avenir.

La seule façon de se faire pardonner d'être parfois un peu trop bien habillé est d'être toujours beaucoup trop cultivé.

La seule forme de mensonge qui soit absolument sans reproche est de mentir dans son propre intérêt.

La seule manière de se conduire avec une femme, c’est de lui faire la cour, si elle est jolie, et de la faire à une autre, si elle est laide.

La vanité est une des principales vertus, et pourtant peu de gens admettent qu'ils la recherchent et la prennent pour objectif. C'est dans la vanité que beaucoup d'hommes et de femmes ont trouvé leur salut, pourtant la plupart des gens se traînent à quatre pattes en quête de modestie.

L'ambition est l'ultime refuge de l'échec.

L'art n'exprime jamais autre chose que lui-même. Il a une vie indépendante, comme la pensée, et se développe purement à sa guise. Il n'est pas nécessairement réaliste si l'époque est réaliste, ni spirituel si l'époque est religieuse. Loin d'être une création de son temps, il est en général en opposition directe avec lui, et la seule histoire qu'il nous réserve est l'histoire de ses propres progrès.

Le but de la vie est le développement personnel. Parvenir à une parfaite réalisation de sa nature - c'est pour cela que nous sommes tous ici.

Le cynique connaît le prix de tout et la valeur de rien.

Le cynisme n'est rien d'autre que l'art de voir les choses comme elles sont plutôt que comme elles devraient être.

Le genre humain a toujours tourné en dérision ses propres drames. Comment, autrement, les aurait-il supportés ? En conséquence, tout ce que le genre humain a considéré avec sérieux relève du comique des choses.

Le mariage est la principale cause de divorce.

Le monde a été fait par des fous pour que des sages puissent y vivre.

Le monde est divisé en deux classes : ceux qui croient l'incroyable et ceux qui font l'improbable.

Le pessimiste est celui qui, entre deux maux, choisit les deux.

Le public est d'une tolérance magnifique; il pardonne tout, excepté le génie.

Le rire n'est pas un mauvais début pour une amitié, c'est aussi de loin la meilleure façon de la terminer.

Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder.

L'éducation est une chose admirable, mais il convient de se rappeler de temps à autre que rien de ce qui vaut d'être connu ne saurait s'enseigner.

Les célibataires devraient être plus lourdement taxés que les hommes mariés.
Ce n'est pas juste que des hommes soient plus heureux que d'autres.

Les célibataires riches devraient payer de lourds impôts. Il n'est pas juste que certains hommes soient plus heureux que d'autres.

Les chutes du Niagara ne sont jamais que la seconde grosse déception de la lune de miel.

Les enfants commencent par aimer leurs parents. En grandissant, ils les jugent, quelquefois ils leur pardonnent.

Les Etats-Unis sont le seul peuple à être passé directement de la barbarie à la décadence sans passer par la civilisation. 

Les femmes gâchent les plus belles histoires d'amour en voulant qu'elles soient éternelles.

Les femmes représentent le triomphe de la matière sur l'esprit, tout comme les hommes représentent le triomphe de l'esprit sur la morale.

Les femmes sont faites pour être aimées, pas pour être comprises.

Les femmes, comme l'a dit un Français plein d'esprit, nous inspirent le désir de réaliser des chefs-d’œuvre et nous empêchent toujours de les mener à bout.

Les gens bien élevés contredisent les autres. Les gens sages se contredisent eux-mêmes.

Les gens enseignent pour cacher leur ignorance tout comme les gens sourient pour cacher leur peur.

Les historiens d'autrefois nous ont donné de délicieuses fictions en guise de faits ; le romancier moderne nous présente des faits ennuyeux en guise de fiction.

Les hommes se marient parce qu’ils sont fatigués, les femmes parce qu’elles sont curieuses ; tous deux sont désappointés.

Les hommes veulent toujours être le premier amour d'une femme. C'est la leur vanité maladroite. Les femmes ont un sens plus sûr des choses. Ce qu'elles veulent, c'est être le dernier amour d'un homme.

Les jeunes gens voudraient être fidèles et ne le sont pas. Les vieux voudraient être infidèles et ne le peuvent plus.

Les mélomanes voudraient que l'on soit muet au moment où on aimerait être sourd.

Les tragédies des autres sont toujours d'une banalité désespérante.

Les vieux croient à tout. Les gens d'âge mûr mettent tout en doute. Les jeunes savent tout.

L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.

L'homme peut croire à l'impossible, mais il ne peut pas croire à l'improbable.

L'homme veut être le premier amour de la femme, alors que la femme veut être le dernier amour de l'homme.

Lorsque j'ai des problèmes, manger est la seule chose qui parvienne à me consoler. D'ailleurs, quand j'ai réellement de gros problèmes, comme vous le diront tous ceux qui me connaissent un peu, je refuse tout à l'exception de la boisson et de la nourriture.

L'unique façon de se débarrasser d'une tentation est de s'y abandonner. Résistez, et votre âme se rend malade à force de languir pour ce qu'elle s'interdit.

Mieux vaut être beau que bon, mais mieux vaut être bon que laid.

N'importe qui peut compatir aux souffrances d'un ami, mais seule une personne dotée d'une nature exceptionnelle est capable de se montrer sensible au succès d'un ami.

Notre passé, voila ce que nous sommes. il n'y a pas d'autre façon de juger les gens.

Nous apprenons aux gens à se souvenir, nous ne leur apprenons jamais à progresser.

Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles.

Nous vivons à une époque où le superflu est notre seule nécessité.

Nul homme n'a réellement de succès en ce monde à moins d'être passé par une femme.

On devrait toujours être amoureux. C'est la raison pour laquelle on ne devrait jamais se marier.

On nous dit souvent que les pauvres sont reconnaissants de la charité qui leur est faite. Certains le sont, sans nul doute, mais les meilleurs des pauvres ne sont jamais reconnaissants. Ils sont ingrats, insatisfaits, désobéissants et rebelles. Ils ont tout à fait raison de l'être. La charité est à leurs yeux une méthode ridiculement inadéquate de réparation partielle, ou une aumône humanitaire, accompagnée généralement chez l'humanitariste d'une tentative impertinente pour exercer une tyrannie sur leur vie privée. Pourquoi éprouveraient-ils de la gratitude devant les miettes qui tombent de la table du riche ?

Penser est une des plus dangereuses maladies du monde, et on en meurt comme de toute autre maladie.

Pourquoi parlez-vous de la vie avec tant de frivolité ?
Parce que je pense que la vie est une chose bien trop importante pour qu'on puisse en parler avec sérieux.

Quand certaines gens sont du même avis que moi, j'ai l’impression de m’être trompé.

Quand j'étais jeune, je croyais que dans la vie l'argent était ce qu'il y a de plus important. Maintenant que je suis vieux, je le sais.

Quand les dieux veulent nous punir, ils exaucent nos prières.

Quand une femme se remarie, c'est qu'elle détestait son premier mari, quand un homme se remarie, c'est qu'il adorait sa première femme.

Quel dommage que nous ne tirions les leçons de la vie que quand elles ont cessé de nous être utiles.

Rien de ce qui arrive réellement n'a la moindre importance.

Rien ne devrait nuire à un homme si ce n'est lui-même. Absolument rien ne devrait pouvoir être dérobé à un homme. Ce qu'un homme possède réellement est ce qui est en lui. Ce qui lui est extérieur ne devrait pas avoir la moindre importance.

Rien ne produit autant d'effet qu'une bonne platitude. Cela donne à tout le monde un sentiment de parenté.

S'aimer soi-même est le début d'une vie de passion amoureuse.

Si un homme a assez peu d'imagination pour produire des preuves à l'appui d'un mensonge, il pourrait tout aussi bien dire immédiatement la vérité.

Si vous voulez bien manger en Angleterre, prenez trois petits déjeuners.

Toute profession implique un préjugé. La nécessité de faire carrière contraint tout un chacun à choisir son camp. Nous vivons dans une époque qui appartient aux gens surmenés et sous-éduqués : une époque où les gens travaillent tant qu'ils deviennent d'une bêtise absolue. Et, si cruel que puisse paraître ce jugement, je ne peux m'empêcher de dire que de tels gens ont le sort qu'ils méritent. La meilleure façon de ne rien connaître de la vie, c'est d'essayer de se rendre utile.

Un esprit tordu est tout aussi naturel pour certaines personnes qu'un corps tordu.

Un homme qui ne pense pas par lui même ne pense pas du tout.

Un rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu’au clair de lune et qui, comme punition, aperçoit l’aurore avant les autres hommes

Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé. Seule l'expression confère une réalité aux choses.

Une chose n'est pas nécessairement vraie parce qu'un homme meurt pour elle.

Une fatalité s'attache à toutes les bonnes résolutions.
On les prend toujours trop tôt.

Une femme commence par résister aux avances d'un homme; ensuite, elle l'empêche de s'enfuir.

Une hésitation, quelle qu'elle soit, est un signe de décrépitude mentale chez les jeunes et de faiblesse physique chez les vieux.

Une seule chose au monde est pire que de savoir qu'on parle de vous, savoir qu'on ne parle pas de vous.

Vivre est ce qu'il y a de plus rare au monde. La plupart des gens existent, c'est tout.

1 commentaire: