L. Morgan

Le pire malheur du sot n'est pas d'être sot, mais d'être plein de suffisance et d'amour-propre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire