Joseph Joubert

Au lieu de se plaindre de ce que la rose a des épines il faut se féliciter de ce que l'épine est surmontée de roses et de ce que le buisson porte des fleurs.

Combien de gens ne sont abstraits que pour paraître profonds.

Douter, c'est sortir d'une erreur, et souvent d'une vérité.

Enseigner, c'est apprendre deux fois.

Il faut se faire aimer, car les hommes ne sont justes qu’envers ceux qu’ils aiment.

Il faut se piquer d'être raisonnable, mais non pas d'avoir raison.

Il faut, quand on agit, se conformer aux règles, et quand on juge avoir égard aux exceptions.

Il y a mille moyens de dire ce qu’on pense et un seul de dire ce qui est.

L’espérance est un emprunt fait au bonheur.

La crainte est un sentiment. La prévoyance est une opération de l'esprit. Prévoir les maux, ce n'est pas craindre.

La vieillesse n'ôte à l'homme d'esprit que des qualités inutiles à la sagesse. Il semble que, pour certaines productions de l'esprit, l'hiver du corps soit l'automne de l'âme.

Le courageux a du courage et le brave aime à le montrer.

Le son du tambour dissipe les pensées ; c’est par cela même que cet instrument est éminemment militaire.

Les enfants ont plus besoin de modèles que de critiques.

On est ferme par principes, on est têtu par caractère ou plutôt par tempérament. Le têtu est celui dont les organes, quand ils ont une fois pris un pli, n'en peuvent plus ou n'en peuvent de longtemps reprendre un autre.

On ne persuade aux hommes que ce qu'ils veulent. Il ne s'agit donc pour les dissuader que de leur faire voir que ce qu'ils veulent en effet n'est pas ce qu'ils pensent vouloir.

On pense avec précipitation et on s’exprime avec soin, avec étude, avec effort. C’est un défaut du siècle.

Oui, il entre inévitablement dans la composition de tout bonheur parfait l'idée de l'avoir mérité.

Pensez aux maux dont vous êtes exempt.

Quand mes amis sont borgnes, je les regarde de profil.

Une impression agréable, lorsqu'elle est courte, c'est plaisir, lorsqu'elle est longue, c'est volupté, lorsqu'elle est permanente, c'est le bonheur. Un bonheur causé par des impressions douces, flatteuses, que rien n'interrompt ni ne trouble, c'est félicité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire