Jean Anouilh

Il y a trois périodes dans la vie d'un homme : celle où il travaille pour les autres, celle où il travaille pour lui, et celle où il fait travailler les autres.

Le célibataire vit comme un roi et meurt comme un chien, alors que l'homme marié vit comme un chien et meurt comme un roi.

Les femmes ont toujours pitié des blessures qu'elles n'ont pas faites elles-mêmes.

Mourir, ce n'est rien. Commence donc par vivre. C'est moins drôle et c'est plus long.

Pourquoi perdre son temps à vouloir contredire une femme ? Il est beaucoup plus simple d'attendre qu'elle ait changé d'avis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire