Georges Brassens

Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire